Accueil du site > 2/ MEDECINE ET CHIRURGIE > 2-31/ Maladies Infectieuses > Etude de la salmonellose abortive ovine chez les Caprinae sauvages (...)
  • Article

  Etude de la salmonellose abortive ovine chez les Caprinae sauvages maintenus en captivité

par Dylan DUBY et Muriel Kohl

dimanche 12 octobre 2014, par Alex

Pourquoi une telle étude ?

• Survenue importante d’avortements chez des Caprinae de la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris. • Sérologies positives à Salmonella Abortusovis pour deux individus en 2013. • Maladie potentiellement grave pour la reproduction des Caprinae.

• En France, présente principalement dans le centre-ouest et le sud-est. Mais fut présente dans toutes les régions d’élevage. Transmission par les produits d’avortements et notamment via l’eau de boisson. • Contamination par voie muqueuse (orale, oculaire, nasale) • Excrétion bactérienne dans les sécrétions vaginales dans le mois suivant l’avortement. Excrétion fécale possible mais plus aléatoire. • Facteur favorisant la maladie : le stress

• Evaluation de l’importance des avortements chez les Caprinae maintenus en captivité. • Evaluation de l’importance de la Salmonellose Abortive Ovine au sein de cette population Nécessité de votre participation

Téléchargement de la présentation abortive ici

Téléchargement du questionnaire

Répondre à cet article