Accueil du site > 3/ CAS CLINIQUES > Divers > Transfusion sanguine sur deux ruminants exotiques : une daine de (...)
  • Article

   Transfusion sanguine sur deux ruminants exotiques : une daine de Mésopotamie(Dama mesopotamica) et un bouquetin de Nubie (Capra nubiana).

par Barbara Blanc

mardi 18 octobre 2016, par Alex

La transfusion sanguine est un outil thérapeutique très intéressant et peu couteux dans la gestion d’anémies sévères (Hématocrite < 15%). Il s’agit d’un traitement d’urgence qui ne requiert pas beaucoup d’équipements. Il peut donc facilement être mise en œuvre sur le terrain. Le recours à la transfusion nécessite cependant une bonne organisation en amont. Il faut bien en connaître les indications, les critères décisionnels ainsi que les dangers inhérents afin de minimiser les risques. Mais face au manque de données dans la littérature, nous nous sommes basées pour ces deux cas cliniques aux recommandations applicables aux ruminants domestiques. Dans le premier cas, il s’agit d’un bouquetin de Nubie de 13 ans présentant un abattement sévère associé à des difficultés à se déplacer. Sur cet animal, nous avons pu procéder à des contentions manuelles régulières. Dans le second cas, il s’agit d’une daine de Mésopotamie, de plus d’une dizaine d’années signalée isolée du reste du groupe avec une perte majeure d’état corporel, pour laquelle nous avons eu recours à la télé-anesthésie. Dans ces deux cas, il nous a été difficile de poser un diagnostique de certitude expliquant les signes cliniques. Pour les deux, une inflammation chronique a été mise en évidence. Cela suffit à expliquer en partie une anémie par notamment une carence en fer. Nous avons retenu pour les deux cas, l’hypothèse de maladies infectieuses transmises par les tiques compte tenu des signes et de l’environnement dans lequel évoluent ces animaux. En plus des traitements antibiotiques et anti-inflammatoires entrepris, ils ont reçu chacun une transfusion. Les animaux donneurs étaient des individus de la même espèce que les receveurs considérés en "bonne santé" et prélevés sur la base de 10-20ml/kg. Avant de procéder aux transfusions, des cross matchs majeurs et mineurs ont été réalisés. Les deux receveurs ont bien toléré la transfusion. Malgré la difficulté d’effectuer un suivi des valeurs hématologiques et biochimiques, nous avons pu observer une amélioration clinique des animaux.

Telecharger la presentation sanguine ici

Répondre à cet article