Accueil du site > 3/ CAS CLINIQUES > Divers > Gestion medicale d’une colique chez un jeune lamantin (Trichechus (...)
  • Article

  Gestion medicale d’une colique chez un jeune lamantin (Trichechus manatus)

par Guillaume Douay

samedi 23 mars 2019, par Alex

Guillaume Douay, DVM, MVetSci (Conservation Medicine), Dip ACCM, Yirui Heng, BVMS (Hons) MRCVS, Charlene Yeong, BVMS, Bsc (Hons I), Ali Anwar Ahmad, DVM, Dip ACCM, Abraham Matthew, DVM.

Un jeune lamantin (Trichechus manatus) de 20 mois est présenté pour colique, manifestée par de violentes crampes abdominales, des épisodes de décubitus dorsal et l’absence de fèces depuis 24 heures. Après cinq jours d’une approche conservative à base d’analgésique, l’animal continue d’être léthargique, dysorexique et n’émet plus de matières fécales. Un premier examen sous sédation est réalisé une semaine après les premiers signes lors duquel un diagnostic de constipation est posé et traité par administration d’huile de paraffine par sonde gastrique et par énéma. À la suite de 3 semaines d’intenses efforts de la part des animaliers sans réponse significative et d’une aggravation de l’état général de l’animal, une approche plus agressive est entreprise après le diagnostic d’une stase stomachale. Ainsi des lavages gastriques sont entrepris tous les 3 jours sous sédation à trois reprises avec notamment administration d’analgésique, d’antiacides et d’antispasmodiques. Dans le même temps un examen radiographique dentaire révèle une radioclarté apicale d’une prémolaire déciduale associée à une mobilité de type 3 à 4. Six jours après l’extraction dentaire et deux jours après le dernier lavage gastrique l’animal va progressivement se réalimenter et trois semaines plus tard, l’état physique et psychique de l’animal est de retour à la normale. Ce cas met en lumière les difficultés diagnostiques et thérapeutiques chez cette espèce et approche la possibilité de traitements intensifs et agressifs bien que déconseillés dans la littérature.

Télécharger la présentation sirénienne ici

Répondre à cet article