Accueil du site > 3/ CAS CLINIQUES > Chirurgie > Paraphimosis acquis chez une loutre européenne (Lutra lutra) (par Fabrice (...)
  • Article

  Paraphimosis acquis chez une loutre européenne (Lutra lutra) (par Fabrice Capber)

vendredi 12 octobre 2007, par Sylvie.Laidebeure

Suivi d’une réduction chirurgicale d’un paraphimosis chez un mâle Loutre de 7 ans.

Rappel anatomique de la conformation de l’os pénien de la loutre. Fractures possibles auquel cas => amputation du pénis.

Anesthésie 10mg/kg Ketamine+1mg/kg Xylazine (inj. à la main). Mode opératoire :
- parage des tissus nécrotiques (attention méat urinaire) et cautérisation,
- refroidissement et réduction,
- suture en bourse (vicryl dec 3).
- La castration est pratiquée (animal âgé+ forte prévalence de tumeurs testiculaires au parc) pour éviter les récidives.

Traitement : marbofloxacine 5mg/kg en pré-opératoire, butorphanol 0,2mg/kg, meloxicam 0,2mg/kg. Réveil : 1 injection de cevofécine 8mg/kg SC

Suivi : oedème du scrotum+ fièvre 2 jours après, rétrocédant à 5j de traitement oral prednisolone (1mg/kg) et furosémide (8mg/kg)

Discussion autour de l’étiologie et du traitement des paraphimosis chez les loutres.

Powerpoint pénien ici

Répondre à cet article


  • Messages publiés : 1 (triés par date)
  •   1 - Paraphimosis acquis chez une loutre européenne (Lutra lutra) (par Fabrice Casber)

    12 octobre 2007 08:56, par Sylvie.Laidebeure

    Quelques remarques au sujet de l’anesthésie : lors d’anesthésies risque d’hypertension pendant l’induction (alpha2) et hyperthermies (>41°C) pendant les 15-20 premières minutes (cf particularité de la thermorégulation) -> utilité d’injecter du Dimazon (2mg/kg IM) en même temps que les anesthésiques pour limiter les hypertensions, et suivi de la température très important pendant toute l’anesthésie, nécessité de refroidir l’animal en début d’intervention et de le réchauffer ensuite selon l’évolution de sa température.

    Répondre à ce message