• En réponse à :
  •   Etude préliminaire de la flore fécale du chimpanzé sauvage du Parc National de Taï (L. Dravigney)

    12 avril 2009, par Sylvie.Laidebeure

    La flore fécale du chimpanzé sauvage est un écosystème très complexe dont la description exhaustive recourt à la biologie moléculaire. L’utilisation du clonage, du séquençage et de l’analyse phylogénétique de l’ADN ribosomal 16S a permis d’étudier cette flore et de la comparer à la flore fécale d’autres organismes.
    D’autre part, le régime alimentaire particulier du chimpanzé sauvage, constitué essentiellement de fruits et de feuilles, mais ponctué d’épisodes à dominante carnivore, a conduit à étudier les (...)

  • Poster un message :