• En réponse à :
  •   Auto-mutilations récurrentes de l’extrémité de la queue chez un tamarin lion doré (Leontopithecus rosalia)

    23 mars 2019, par Alex

    Milan Thorel, DVM, Cindy Braud, DVM, Nicolas Goddard, DVM, Océane Graillot, DVM, Baptiste Mulot, DVM et Antoine Leclerc, DVM, Dipl ECZM (ZHM)
    Un tamarin lion doré (Leontopithecus rosalia) âgé d’un an et demi a été pris en charge pour la gestion médicale d’une plaie d’auto-mutilation par morsure sur l’extrémité de la queue début juillet 2018. Des soins locaux ont tout d’abord été mis en place, associés à une analgésie à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et d’opioïdes. Ne prenant (...)

  • Poster un message :