Accueil du site > 3/ CAS CLINIQUES > Chirurgie > Fistule artério-veineuse chez un macaque
  • Article

  Fistule artério-veineuse chez un macaque

par Marielle Beltrame

lundi 20 novembre 2017, par Alex

Ce cas a évolué sur plusieurs semaines avant qu’on ne suspecte correctement son étiologie. Il a initialement consisté simplement en un membre postérieur enflé, sans autre signe de lésion, puis plus tard s’est ajouté de la chaleur, et bien plus tard encore un réseau veineux superficiel très visible. Les hypothèses successives ont été traumatisme, phlegmon, phlébite, thrombus, avec des résultats d’examens négatifs et des tentatives thérapeutiques infructueuses. La bonne piste s’est éclairée avec une écho doppler qui a mis en évidence clairement une fistule artério-veineuse fémorale, d’origine iatrogène. Autant le diagnostic a été plutôt chaotique, autant la résolution a été impressionnante : le traitement chirurgical par ligature de la fistule a permis immédiatement un retour à la normale du réseau vasculaire, puis une résolution progressive des autres symptômes. Le cas présente donc l’évolution clinique, rappelle la physiopathologie des fistules artérioveineuses et les perturbations engendrées, et illustre le traitement chirurgical.

Télécharger la présentation fistulisée ici

Répondre à cet article