Accueil du site > 3/ CAS CLINIQUES > Chirurgie > Gestion d’une sinusite chronique par sinusotomie chez un cacatoès de (...)
  • Article

  Gestion d’une sinusite chronique par sinusotomie chez un cacatoès de Leadbeater (Lophochroa leadbeateri)

DVM, Brisson L1, DVM, Goddard N1, DVM, Haraoui M1, DVM, Lelclerc A1, DVM, Dipl. ECZM (ZHM), Pouillevet H1, DVM, Thorel M1, Mulot B1, DVM

mercredi 21 octobre 2020, par Sylvie.Laidebeure

Les affections des sinus respiratoires sont des pathologies fréquemment rapportées chez les oiseaux, notamment chez les psittacidés. L’anatomie compliquée des sinus infra-orbitaires avec leurs multiples diverticules rend leur infection difficile à localiser et à traiter. Cette présentation rapporte le cas d’une femelle cacatoès de Leadbeater (Lophochroa leadnbeateri) de 18 ans présentée pour une tuméfaction périorbitaire avec épiphora intermittent de l’oeil gauche évoluant depuis 10 jours, et fortement suggestifs d’une sinusite. Un scanner avec produit de contraste a mis en évidence un encombrement important de la portion infra-orbitaire et mandibulaire du sinus infra-orbitale gauche. Une zone radio-opaque de 1.1mm de diamètre compatible avec un granulome située dans ce dernier a été notée. La culture de différentes bactéries (Serratia spp et Pantoea spp) à partir d’un écouvillon des écoulements oculaires a orienté le diagnostic en faveur d’une sinusite bactérienne. Malgré un traitement médical de trois semaines comprenant une antibiothérapie (doxycycline, 10 mg/kg, IM, SID), des inhalations quotidiennes de molécules antifongiques (enilconazole, 0,2 mg/mL, SID), antibiotiques (doxycycline, 13 mg/mL, SID) et mucolitiques (N-acétylcystéine, 22 mg/mL, SID) ainsi que des flushs réguliers du canal lacrymal et du sinus infra-orbitaire, les symptômes cliniques ont persisté Une chirurgie de sinusotomie a donc été effectuée afin de cureter la zone compatible avec un granulome. L’utilisation d’une fraise chirurgicale a permis d’accéder au sinus et à la lésion granulomateuse. Le site chirurgical a ensuite été fermé à l’aide d’une suture cutanée (3 points simples avec du fil résorbable). Cette chirurgie a permis une amélioration nette des symptômes et aucune complication per et post-opératoire n’est à rapporter. L’analyse histopathologique du granulome est en faveur d’un séquestre osseux, potentiellement consécutif à la sinusite bactérienne comportant quelques fragments exogènes, et pouvant orienter vers des lésions par corps étranger végétal. Une sinusite chronique peut être due à la présence de pathogènes résistants ou d’une masse à l’origine d’une obstruction des sinus. Le recours à la chirurgie est donc parfois nécessaire pour adresser des cas ne répondant pas au traitement médical de première intention.

Télécharger la présentation sinusale ici

Répondre à cet article